Le défi d'une personne aveugle conseiller sur l'accessibilité dans un monde toujours plus visuel

ParisWeb : 1er octobre 2015

Introduction

  • Sylvie Duchateau :
    • Maîtrise de langues étrangères appliquées, LEA, anglais-allemand.
    • Diplôme de sciences politiques en Allemagne, Berlin.
    • Connaissances du Web acquises au cours de l'expérience professionnelle.

Parcours professionnel

  • Chargée de mission sur l'accessibilité du Web : 1er octobre 1998, coïncidence ?
  • Jusqu'à juillet 2014 : sensibilisations, formations, écritures de guides, conférences, etc...
  • Depuis septembre 2014, associée d'Access42
  • Depuis septembre 2015 : Médiatrice en accessibilité numérique chez Access42.
gâteau d'anniversaire

De quoi parle cette conférence ?

  1. Évolution des outils
    • Accessibilité
    • Aménagements nécessaires
    • Difficcultés et comment les surmonter
  2. Création d'une formation dédiée à une personne aveugle pour devenir référent·e en accessibilité
    • Méthodologie
    • Déroulement de la formation
    • Premier bilan

Des outils pour réussir

Évolution des outils informatiques

  • 1998 : utilisation massive de Windows, IE 4 et un peu Netscape.
  • Informations graphiques doivent être restituées textuellement à personne aveugle : lecteur d'écran.
  • Sortie via synthèse vocale
  • Pour les personnes qui le maîtrissent, Possibilité d'utiliser un afficheur braille.
  • Équipement volumineux et lourd.
  • Outils chers.
  • Retard des TA
  • Problèmes de régressions.

Différences de restitutions d'un lecteur d'écran à l'autre

  • Tentatives de rendre en braille ce qui s'affiche à l'écran
  • Plus de navigation en mode texte, comme sous DOS
  • Navigation dans les objets, fenêtres, ou restitution textuelle.

Les lecteurs d'écran en 1998

  • Lecteurs d'écran les plus connus de l'époque : Draculawin, Jaws, Virgo
  • Tous sous Windows et payants
  • Navigation Internet compliquée : Internet Explorer 4
  • Restitution de la page Web en braille et vocal sous plusieurs colonnes = lecture peu compréhensible.

Diversification des outils

grand écran, tablette et smartphone

17 ans après

  • Windows n'est plus le seul OS
  • Améliorations de VoiceOver, lecteur d'écran sous Mac : attire de plus en plus de personnes
  • Beaucoup passent aussi à Linux, OS libre avec le lecteur d'écran Orca.
  • Sous Windows, NVDA, open source, de plus en plus performant et utilisé.
  • Utilisation de plus en plus répandue d'appareils mobiles : technologies d'assistance sans surcoûts : Android, Apple (penser aux devs)

Démocratisation de l'Internet

  • Utilisé par madame ou monsieur Toulemonde.
  • Communication interactive : blogs, wikis, réseaux sociaux
  • Web de plus en plus visuel.

Et l'accessibilité du Web ?

  • Accessibilité pour les personnes en situation de handicap = droit, combat, devoir de la société.
  • Commencé au début des années 2000
  • Web Content Accessibility Guidelines (WCAG) du W3C = recommandation internationale depuis 1999.
  • Au niveau de l'Union Européenne : plans e-Europe, e-Inclusion
  • Loi du 11 février 2005 et son article 47
  • RGAA (Référentiel Général d'Accessibilité pour les administrations).
  • Sites privés toujours difficiles d'accès et peu de sites publics sont aujourd'hui conformes

Évolution dans l'utilisation des outils

  • Documents bureautiques pas toujours accessibles :
    • Manque de temps pour les produire.
    • Produits par une application tierce.
    • Réception de documents PDF /images scannés.
    • Incompatibilité entre les diaporamas produits puis sauvegardés par différents outils de diaporama.
    • Après conversion des documents dans d'autres formats, tous efforts de mise en accessibilité perdus.
    • Diaporama accessible : trop long à développer.

Solutions pour améliorer l'efficacité dans le travail

  • Créer des modèles de documents accessibles
  • Outils collaboratifs tels que wiki, intranet
  • Créer un modèle de diaporama accessible (en HTML)

Nouveaux outils utilisés à Access42

  • Travail sur outils libres et Open Source
  • Possibilité de contribuer pour améliorer leur accessibilité
  • Meilleure réactivité dans leur développement
  • Nouveaux apprentissages : LibreOffice, Github/Gitlab, Dolibarr
  • Abandon de Dropbox ou GoogleDrive pour Owncloud

Outils d'aide aux déplacements

  • Le chien guide : gagner en autonomie
  • Voyelle : d'octobre 2006 à juillet 2015.
  • Isba, depuis fin août 2015.
  • Création de liens, briseuses de glace.
  • Même ceux et celles qui ont peur des chiens sont conquis.
  • Déplacements au USA, Autriche, Belgique, Allemagne et dans de nombreux endroits en France.
  • Plus d'indépendance, oubli du handicap.
Isba, Voyelle et Sylvie

Les avantages des nouvelles technologies

  • Oubli du handicap
  • Facilitent la communication avec d'autres.
  • Exemple : IRC, messagerie instantanée, SMS.

Mise en place d'une formation de personne référente en accessibilité numérique

Historique

  • Un certain nombre de stagiaires aveugles et malvoyants ont participé aux formations AccessiWeb.
  • Difficile de trouver une méthode accessible et efficace pour tous.
  • Constitution d'un groupe d'experts :
    • Déterminer quels critères pouvaient être complètement, partiellement, ou non évaluables.
    • Écrire une méthodologie d'évaluation basée sur celle d'AccessiWeb.
    • Tester cette méthodologie sur des exemples de sites concrets.
  • Trouver la meilleure méthode et échanger des trucs et astuces.

Pourquoi mettre en place une formation spécifique ?

  • Les personnes aveugles doivent souvent donner leur avis sur l'accessibilité d'un contenu numérique.
  • Tests du point de vue de l'utilisateur, pas toujours possible d'expliquer ce qui ne va pas.
  • Tout va bien, mais en fait, rien n'est accessible.
  • Donner des outils pour permettre à une personne aveugle de conseiller et d'accompagner au-delà de son handicap.

Mise en place de la formation

  • Sortie officielle du RGAA 3 en avril 2015.
  • Nécessité de former des référents en accessibilité.
  • Pourquoi ne pas proposer cette possibilité de nouveau métier à une personne aveugle ?

Étapes pour la mise en place de la formation

  • Recherche d'outils appropriés pour évaluer les critères en tant que personne aveugle.
  • Étude de la faisabilité de l'évaluation de chaque critère : basé sur le travail fait avec les experts déficients visuels des années précédentes.
  • Rédaction de la méthodologie puis test de son efficacité.
  • Formation de deux personnes aveugles.

Déroulement des deux formations

  • Deux profils différents :
    • Connaissances en HTML, personne brailliste, profil technique.
    • Un profil débutant en HTML, utilisateur, essentiellement avec synthèse vocale.
  • Formation en binôme avec un.e associé.e d'Access42.

Consolidation de la formation

  • Minutage du temps, test du nombre de jours.
  • Recherche d'exemples et de sites à tester.
  • Méthodologie affinée.
  • Consolidation de la for mation au cours de l'été.
  • Adaptation de la formation en fonction du profil du/de la stagiaire.
  • Formation d'une troisième personne en autonome en septembre 2015.

Outils pour mener à bien la formation

  • Un diaporama en HTML accessible.
  • Une méthodologie complètement opérationnelle et paramétrable :
    • Choix de l'outil pour évaluer.
    • Choix des navigateurs utilisés.
    • Sélection des niveaux de priorité.
    • Choix du lecteur d'écran pour l'évaluation.
  • Et pour le côté logistique, un outil bricolé maison pour permettre au stagiaire et à la formatrice de signer en toute autonomie.
outil bricolé maison

Bilan de la formation

  • Acquisition d'expérience
  • Une méthodologie bien rôdée
  • Pas à l'abri de problèmes techniques : systèmes différents, lecteurs d'écran divers, environnements variés.
  • Adaptabilité

Ce qu'il reste à faire

  • Un guide des critères partiellement ou pas évaluables
  • Permettre au référent/à la référente, d'effectuer les premiers tests seul
  • Lui donner les outils pour demander l'aide d'une personne externe n'ayant pas forcément des connaissances du référentiel et en évaluation

Spécificités de la formation

  • Uniquement en individuel
    • Niveaux différents des stagiaires
    • Difficile de se concentrer sur plusieurs synthèses vocales en même temps
    • Rythmes d'acquisition différents
    • Maîtrise ou non du braille.
    • Différences dans les technologies d'assistance qui ne réagissent pas de la même façon

En conclusion

Pour améliorer le travail d'une personne aveugle dans une entreprise/administration :

  • Créer des modèles de documents accessibles.
  • Travailler avec des outils collaboratifs.
  • Préférer des outils libres dont l'accessibilité sera améliorée rapidement.

En conclusion (2)

Pour aller plus loin avec cette formation

  • Créer des outils d'apprentissage en ligne pour réduire le temps de formation : cours en HTML accessibles, par exemple.
  • Faire connaître la formation.
  • Trouver des outils simples permettant de rendre faisable une action non accessible.
  • Constituer des binômes avec une personne sans handicap visuel en laissant à la personne aveugle le soin de piloter les évaluations.
  • Apprendre à expliquer les bénéfices de la mise en accessibilité non seulement pour son handicap mais pour tous les autres situations de handicaps.
  • Rendre la formation accessible au plus grand nombre possible de référents afin que le message de l'accessibilité soit plus largement diffusé.
  • Faire des référents aveugles les ambassadeurs de l'accessibilité menant à la création d'un nouveau métier.

Mot de la fin pour les collègues !

Une pensée et un grand merci pour les collègues du passé : Claudine, Denis, Jade, Benoit et tous les autres.

Fière de travailler avec les collègues actuels : Armony, Jean-Pierre, Audrey, Luce et Millicent !

À propos des lecteurs d'écran...

Participez à l'étude sur l'usage des lecteurs d'écran en France et en Francophonie
organisée par la Fédération des Aveugles de France
en partenariat avec Access42.